Le Secteur Mondial du Cacao se Rencontre en Côte d’Ivoire Pour Explorer de nouvelles Orientations pour les Efforts de Durabilité

| October 26, 2016

Une Initiative Régionale d’un montant de 12 Million $ annoncée par l’Industrie et le Gouvernement Américain

Sortie du Premier Rapport Annuel de CocoaAction

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 26 Octobre 2016 /PRNewswire/ — Près de 500 représentants au niveau mondial du secteur du chocolat et du cacao, y compris des producteurs, se sont réunis en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, pour aborder les questions essentielles de durabilité auxquels sont confrontés la culture, qui est la principale source de revenus pour des millions de personnes en Afrique de l’Ouest et dans une grande partie de l’Amérique latine et de l’Asie du Sud-Est. La Réunion de Partenariat et le salon de la Durabilité du Cacao, centré sur le thème « Population, Planète et Economie Cacaoyère dans un monde en mutation » est organisée conjointement par la Fondation Mondiale du Cacao (World Cocoa Foundation : WCF) et l’Agence de Régulation du secteur Cacao en Côte d’Ivoire, Le Conseil du Café- Cacao.

Soulignant l’urgence de ces questions, la WCF et l’initiative Feed the Future du Gouvernement Américain procèdent au lancement de la deuxième phase de l’Initiative Cacaoyère en Afrique. Cet effort de 12 millions $ sur cinq ans augmentera la production de matériel de plantation de bonne qualité du cacao permettra de fournir des services financiers aux producteurs de cacao au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Nigeria. Le programme est une initiative conjointe pour appuyer la mise en œuvre de la stratégie CocoaAction de la Fondation Mondiale du Cacao qui œuvre à la  durabilité du cacao en rassemblant le secteur public et privé.

Selon Richard Scobey, Président de la WCF, la conférence d’Abidjan a pour but de répondre à la fois aux défis persistants et aux préoccupations émergentes pour le secteur cacao. Scobey mentionne que: « Nous approfondissons notre attention sur les éléments clés de l’agenda du développement durable. Veiller à ce que la cacaoculture constitue un moyen de subsistance durable pour les agriculteurs, en offrant aux jeunes des occasions significatives dans le secteur du cacao et l’autonomisation des femmes qui travaillent dans le cacao ont longtemps été des priorités pour la WCF, mais nous savons qu’il reste encore beaucoup à faire. D’autres préoccupations telles que le financement de la réhabilitation des parcelles, la lutte contre la déforestation, et le renforcement de la responsabilisation et la transparence, démontrent notre engagement pour faire face à de nouvelles menaces et explorer de nouvelles opportunités ».

Dans le discours d’ouverture, SEM Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre de la Cote d’Ivoire a présenté une série de mesures que le pays hôte prend pour encourager le développement de son industrie du cacao, y compris un plan ambitieux pour traiter localement 50 pour cent de la récolte locale de cacao d’ici 2020 et soutenir la production du chocolat au niveau national.

Madame le Directeur Général du Café-Cacao, Massandjé Touré-Litse mentionne que: « Nous sommes particulièrement heureux que  l’édition 2016 de la réunion de partenariat de la Fondation Mondiale du Cacao ; la 28è du genre  se tienne en Côte d’Ivoire, Terre du Cacao.  Nous attendons avec beaucoup d’intérêt, les réponses aux problématiques suivantes qui nous  paraissent fondamentales pour adresser efficacement le défi de la durabilité du secteur. Ce sont : (i) La cacacoculture face au changement climatique et la déforestation, (ii) L’autonomisation des femmes pour contribuer à la durabilité du secteur. (iii) La promotion d’une nouvelle génération de producteurs pour assurer la relève des pionniers ; (iv) L’amélioration du  revenu tiré de la production de cacao, gage de maintien de la force de travail dans les zones de production, et  l’amélioration des conditions de vie et de travail des communautés de producteurs ».

La réunion de partenariat abordera un large éventail de sujets, y compris la durabilité, l’inclusion financière des femmes, la déforestation, l’engagement d’une nouvelle génération de producteurs de cacao, les tendances futures dans les sciences liées au cacao, la  fourniture du financement nécessaire et adéquat aux producteurs pour réhabiliter et renouveler leurs parcelles et plus encore.

Pour renforcer le thème de la transparence des discussions d’Abidjan, la WCF a publié aujourd’hui son premier rapport annuel sur CocoaAction. C’est une étape importante pour rendre compte des résultats et améliorer la responsabilité de neuf des plus grandes compagnies de chocolat et de cacao du monde à aligner volontairement autour d’une stratégie pour un secteur cacao rajeuni et économiquement viable. Annoncé en 2014 en Côte d’Ivoire et au Ghana, CocoaAction vise à obtenir  un secteur cacao transformé qui offre un moyen de vie rentable pour des producteurs et leurs familles professionnalisés et économiquement renforcés tout en offrant de manière significative une qualité de vie amélioré communautés pour les communautés productrices de cacao. La stratégie est initialement focalisée sur 300.000 cacaoculteurs ivoiriens et ghanéens ainsi que leurs communautés.

Près de 500 participants représentant l’industrie du chocolat et du cacao, les négociants au niveau mondial, les gouvernements des pays producteurs de cacao, les organisations à but non lucratif, les universités et instituts de recherche participent à plus d’une douzaine de séances plénières et discussions de groupes au cours de la session de deux jours. La Réunion de Partenariat est également couplée à un salon sur la Durabilité du Cacao, qui offre des informations sur les efforts de développement durable entrepris dans le secteur du cacao dans le monde entier. Le Salon sur la Durabilité est une partie intégrante des efforts déployés par le secteur pour partager des informations et des pratiques afin d’aider à l’approfondissement des connaissances et mettre en évidence les approches réussies.

Pour avoir plus d’information sur l’Edition 2016 de la Réunion de Partenariat et CocoaAction, visiter le site web :  www.worldcocoafoundation.org.

A propos de la WCF: La Fondation Mondiale du Cacao (World Cocoa Foundation : WCF) est une organisation internationale composée de membres et qui favorise la durabilité dans le secteur du cacao. La WCF fournit aux cacaoculteurs le soutien dont ils ont besoin pour produire plus de cacao de qualité et renforcer socialement et économiquement leurs communautés. Les membres de la WCF comprennent les producteurs de cacao et de chocolat, les transformateurs, les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement et autres sociétés reparties à travers le monde, ce qui représente plus de 80 pour cent du marché mondial du cacao. Les programmes de WCF profitent aux producteurs et à leurs communautés dans les régions productrices de cacao d’Afrique, d’Asie du Sud-Est et en Amériques. Pour plus d’informations, visitez le site web: www.worldcocoafoundation.org  ou suivez-nous sur Twitter et Facebook.

A propos du Conseil du Café-Cacao: Le Conseil de Régulation, de Stabilisation et de Développement de la Filière Café-Cacao, en abrégé « Le Conseil du Café-Cacao », créé par l’ordonnance N° 2011-481 du 28 décembre 2011, fixant les règles relatives à la commercialisation du Café et du Cacao et à la Régulation de la Filière Café-Cacao. C’est l’organe unique de gestion de la filière café-cacao mis en place par l’Etat de Côte d’ivoire qui a pour mission :

  • La régulation de la filière par notamment la gestion de toutes les activités de la filière, l’agrément des opérateurs et le contrôle de la qualité
  • La stabilisation à travers l’organisation et le contrôle de la commercialisation intérieure et extérieure du café et du cacao et la mise en œuvre des mécanismes de stabilisation des prix au bénéfice des producteurs de Café et de Cacao
  • Le développement par la recherche et la mise en œuvre de toute mesure visant à développer le système de production, la transformation et la consommation.

Le Conseil du Café-Cacao est principalement au service des producteurs de café et de cacao ivoiriens.

Pour plus d’informations, visiter le site www.conseilcafecacao.ci.

Tags: , ,

Category: General

Comments are closed.