PRB : la jeunesse au cœur de la lutte contre les maladies non transmissibles en Afrique

| April 20, 2015

NAIROBI, Kenya, 20 avril 2015 /PRNewswire/ — Le fait d’établir des comportements sains chez les jeunes en Afrique pourrait permettre de ralentir l’épidémie régionale imminente de maladies non transmissibles telles que le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les troubles respiratoires chroniques, d’après le Population Reference Bureau (PRB).

Dans tous les pays nord-africains à l’exception du Soudan, les maladies non transmissibles (MNT) sont d’ores et déjà responsables d’au moins trois quarts des décès. Sur la base des tendances actuelles, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que les MNT devraient constituer la principale cause de décès en Afrique sub-saharienne d’ici 2030, devant le VIH et d’autres maladies actuellement prédominantes.

Les quatre principaux facteurs de risque associés aux MNT sont la consommation de tabac, l’abus d’alcool, une alimentation déséquilibrée, et un manque d’exercice physique – comportements qui sont souvent établis au début de l’adolescence et de l’âge adulte, et qui déterminent le développement de MNT plus tard dans l’existence. Le fait de mettre l’accent sur la jeunesse constitue un élément essentiel en Afrique, dans la mesure où il s’agit d’un continent caractérisé par une jeunesse au nombre important et croissant. L’Afrique possède la plus jeune population parmi les régions du monde.

PRB, organisation non gouvernementale basée à Washington D.C., a publié aujourd’hui un document de politique générale et une fiche de données lors d’un événement organisé à Nairobi destiné à présenter des informations relatives aux facteurs de risque des MNT parmi les jeunes en Afrique. Ces rapports démontrent que les populations jeunes de certains États africains présentent d’ores et déjà des chiffres élevés concernant tous les facteurs de risque, qui devraient probablement augmenter encore davantage dans la région en l’absence d’une prise d’actions immédiate.

Ces rapports ont été soutenus par le Young Health Programme (YHP) d’AstraZeneca. Lors de cet événement organisé à Nairobi, le YHP a également annoncé les prochaines activités menées dans la région autour de la prévention des MNT, parmi lesquelles des ateliers locaux et régionaux mis en place par NCD Child autour de la prévention des comportements à risque chez les jeunes.

Le Population Reference Bureau (www.prb.org) informe les individus du monde entier sur les populations, la santé, et l’environnement, en les incitant à utiliser ces informations afin de faire progresser le bien-être des générations actuelles et futures.

Le YHP est un partenariat réunissant AstraZeneca, Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health et Plan International aux côtés d’ONG partenaires locales mettant également en œuvre des programmes YHP sur le terrain. La mission du YHP consiste à agir positivement sur la santé des adolescents issus des communautés marginalisées du monde entier grâce à des programmes concrets de recherche et de recommandation axés sur la prévention des MNT.

Pour en savoir plus sur les rapports du PRB, veuillez contacter : Peter Goldstein, 1-202-939-5407; pgoldstein@prb.org

Pour en savoir plus sur les activités d’AstraZeneca YHP, veuillez contacter :
Vanessa Rhodes, +44 (0) 20 7604 8037, Vanessa.rhodes@astrazeneca.com;
Pour toute demande relative au programme : Sarah Shillito, Sarah.shillito@astrazeneca.com

Tags: ,

Category: Medical/Health Care

Comments are closed.