Press Releases

TRACE récompense deux équipes d’Afrique son prix 2019 du journalisme d’investigation : les articles dévoilent la corruption et les pots-de-vin en temps de guerre dans les ventes de pétrole

ANNAPOLIS, Maryland, 27 juin 2019 /PRNewswire/ — TRACE Foundation , une organisation à but non lucratif créée par TRACE afin d’appuyer des projets qui encouragent une plus grande transparence commerciale, a annoncé la nuit dernière les lauréats du prix TRACE 2019 du journalisme d’investigation lors d’une cérémonie de remise des prix à Vancouver. Le prix annuel récompense le journalisme qui dévoile la corruption dans le monde des affaires ou des crimes financiers connexes.

Une équipe de cinq personnes d’Africa Uncensored a reçu le prix TRACE pour leur enquête The Profiteers (les profiteurs), qui a dévoilé la corruption en temps de guerre en Afrique de l’Est. L’équipe était composée de John-Allan Namu, Elijah Kanyi, Samuel Munia, Steve Biko et Clement Kumalija.

« Nous sommes très fiers d’avoir gagné et d’être en compagnie des autres lauréats de cette année et de ceux qui ont gagné avant nous », a déclaré John-Allan Namu, le cofondateur d’Africa Uncensored. « Nous espérons que notre histoire peut aider à ce que le monde porte son attention sur ce qui continue à se produire au Soudan du Sud, même si c’est seulement pour apporter un peu de répit au peuple du Soudan du Sud concernant les crimes de leur élite. Nous sommes également très heureux d’être l’une des deux premières équipes africaines à avoir remporté ce prix. »

L’autre équipe gagnante, Khadija Sharife de l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP, projet de journalisme sur la corruption et le crime organisé) et Philippe Engels, freelance, a exposé la corruption dans les ventes de pétrole dans leur enquête « The Unlikely Partnership that Unlocked Congo’s Crude » (le partenariat improbable qui a déverrouillé le brut du Congo). L’histoire a été publiée à la fois par OCCRP et Médor respectivement en anglais et en français.

« Être journaliste est une illusion et un privilège : Nous revendiquons le droit de questionner et de mettre en doute ce qu’on nous annonce comme des faits, mais qui nous paraît faux et que cette vérité, si nous la trouvons, soit enregistrée ainsi que l’enregistrement lui-même, une exigence de responsabilité », a déclaré Khadija Sharife, rédactrice en chef d’OCCRP Afrique. « Mais si ce n’est pas le cas, ainsi va de l’illusion, nous pouvons rendre la vie un peu plus difficile, les faire courir un peu plus vite et mettre leurs protecteurs, ceux qui détiennent le pouvoir en hauts lieux, très, très mal à l’aise. »

Des mentions honorables ont été attribuées à Aruna Chandrasekhar pour son projet « Rs 7,410-crore question » (une question à 74,1 milliards de roupies), une enquête sur liens étroits entre une société d’énergie indienne et le parti au pouvoir à Delhi ; et l’équipe d’OCCRP de 14 personnes derrière « Tadjikistan : Money by Marriage » (Tadjikistan : l’argent par mariage) : Miranda Patrucic, Ilya Lozovsky, Drew Sullivan, Maxim Edwards, Vlad Lavrov, Ilya Lozovsky, Olga Gein, Bermet Talant, Irene Velska, Katarina Sabados, Sinead Carolan, Eleanor Rose, Lejla Sarcevic et Lejla Camdzic.

« Le travail de ces journalistes incroyablement talentueux et courageux est essentiel pour dénoncer la corruption à tous les niveaux et susciter le changement et la bonne gouvernance », a déclaré Alexandra Wrage, la présidente de TRACE. « La communauté de la conformité leur est reconnaissante pour leurs efforts et envers tous les journalistes d’investigation qui travaillent pour dévoiler la corruption. »

Le comité des juges pour le prix TRACE 2019 du journalisme d’investigation comprend William Gumede, Diana B. Henriques, Rosebell Kagumire, Peter Klein, Donatella Lorch et Jorge Luis Sierra.

Le prix TRACE 2020 du journalisme d’investigation commencera à accepter des articles à l’automne 2019. Pour plus de détails, rendez-vous sur traceinternational.org/investigative-reporting.

À propos de TRACE Foundation

TRACE Foundation a été créée pour promouvoir, soutenir et financer la recherche, le journalisme d’investigation, des publications, des vidéos et des projets qui encouragent une plus grande transparence commerciale et qui font progresser l’éducation sur la lutte contre la corruption. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous sur traceinternational.org/tracefoundation.